Colombes insoumise soutient les enseignants en grève…

…Et déclare sa flamme aux collèges et lycées.

À l’occasion de la Saint Valentin La France insoumise a fait campagne jeudi 14 février pour la défense du service public et distribué tracts et affiches : Service public, mon amour. Pour la Saint-Valentin déclarons notre amour aux services publics contre la privatisation (Voir le tract). C’est donc tout naturellement que les Insoumis de Colombes (Colombes insoumise) ont tenu à montrer leur soutien à la manifestation d’enseignants en grève devant la mairie de Colombes.

Environ cent cinquante personnes, membres du personnel d’éducation et enseignants, arboraient pancartes et banderoles détournant la Saint-Valentin pour déclarer leur flamme à leur établissement et aux élèves tout en fustigeant le ministre de l’Éducation et les enveloppes de dotation horaire globale (DHG) qui sont loin d’être à la hauteur des besoins des établissements.

Que ce soit au lycée Maupassant, au collège Moulin-Joly comme aux collèges Gay-Lussac et Jean-Baptiste-Clément les enseignants et avec eux les Insoumis de Colombes dénoncent la réforme du lycée et du Baccalauréat qui ne permet pas d’assurer l’égalité des chances entre les élèves. Elle institue un baccalauréat où les établissements sont mis en concurrence puisque la plus grande partie des épreuves se fait sous la forme du contrôle continu et non avec des épreuves identiques sur tout le territoire. La conséquence en sera une sélection encore plus grande pour accéder à l’enseignement supérieur suivant l’endroit où les candidats auront fait leurs études.

Au lycée les élèves n’auront pas toujours la possibilité de continuer le latin ou d’autres options offertes dans les collèges et ne pourront pas choisir librement leurs spécialités car les établissements ne pourront pas les proposer toutes. Sans compter l’enseignent des mathématiques qui sera abandonné en première à moins que l’élève décide d’en faire une spécialité…

On est loin de l’école de l’égalité et de l’émancipation que la France insoumise souhaite créer.