Enrayons la spéculation foncière

Devenir propriétaire pour les familles à revenu modeste n’est plus mission impossible depuis le vote de la loi Alur (2014) complétée en 2015. Une disposition de cette loi dissocie le sol du bâti ce qui neutralise la spéculation sur les sols et fait baisser les prix des logements. Pour cela les communes créent un Office foncier solidaire (OFS) qui devient propriétaire du sol. Les foyers dont les critères de ressources ne dépassent pas un certain montant signent un bail de 80 ans leur permettant d’acheter les murs pour leur domicile principal. Afin que ces logements restent dans le domaine social, la revente ne peut se faire qu’avec des personnes répondant aux mêmes critères sociaux, et, au prix d’origine actualisé sur l’évolution du coût de construction et non du marché.

Plusieurs villes ont mis en place ce dispositif. Pourquoi pas Colombes ?

Ne restez pas spectateurs des municipales