Pour sauver le climat, faut-il combattre l’UE?

Café-débat le 11 avril avec Sergio Coronado, ancien député écologiste, candidat France insoumise aux européennes.

L’Europe devrait être à la pointe de la lutte pour la préservation de l’écosystème. Elle en a les moyens financiers, techniques, humains. Au lieu de cela, l’UE traîne les pieds. Elle met en place des outils contre-productifs comme le « marché carbone ».

Nicolas Hulot en démissionnant a dénoncé notamment le carcan budgétaire européen comme un frein aux investissements nécessaires dans la transition écologique. En 2015, il déclarait que « l’UE ne nous avait pas beaucoup aidé pendant la COP21 », la conférence de l’ONU sur le changement climatique.

Va-t-on continuer comme ça ? Ou la lutte contre le dérèglement climatique ne justifie-t-elle pas de s’affranchir des règles, pratiques et traités européens ?

Nous en débattrons le 11 avril à 19h30 au Café Le Cheval blanc, 7 avenue de l’Agent Sarre à Colombes, avec Sergio Coronado, ancien député d’Europe écologie-Les Verts, candidat sur la liste de la France insoumise aux élections européennes du 26 mai.